Inflation : les classes moyennes à la peine © stock.adobe.com

Inflation : les classes moyennes à la peine

Publié le  à 0 h 0

Dans le cadre de l’Institut Vulnérabilités et Résiliences, le CRÉDOC cherche chaque année à établir un état des lieux des vulnérabilités en s’appuyant sur son enquête Conditions de vie et aspirations des Français. Après deux années difficiles liées à l’épidémie de Covid-19, cette enquête permet de mesurer les premiers impacts de la hausse des prix touchant la société depuis l’automne 2021. Elle montre qu’au-delà des jeunes et des bas revenus, qui avaient déjà été fragilisés par les années pandémiques et subissent durement la hausse des prix, l’inflation et l’incertitude sur l’avenir touchent désormais les classes moyennes, en particulier les classes moyennes inférieures. Ces dernières sont beaucoup plus nombreuses que l’an passé à déclarer se sentir en situa-tion de vulnérabilité. Malgré leurs efforts au quotidien pour réduire leurs dépenses (moins se déplacer, baisser le chauffage, faire attention au budget alimentation), elles s’inquiètent de basculer dans la pauvreté. Et c’est parmi elles que les demandes d’aides auprès des associations et des pouvoirs publics ont le plus augmenté, sans toujours les obtenir. Ces demandes portent notamment sur les ouvertures de droits (RSA, aides au logement, etc.) ou des aides financières exceptionnelles.

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!