Solitudes 2022 - Regards sur les fragilités relationnelles - Rapport © stock.adobe.com

Solitudes 2022 - Regards sur les fragilités relationnelles - Rapport

Publié le  à 0 h 0

Depuis 2010, la Fondation de France et l’Observatoire de la philanthropie explorent le phénomène d’isolement social et relationnel par la réalisation d’études quantitatives et qualitatives annuelles menées d’abord par l’institut TMO et depuis 2016 par le Crédoc. Ces études qui interrogent l’isolement de manière générique ou auprès d’une population ou d’un angle spécifique révèlent toute l’ampleur du phénomène et son impact sur notre société et en particulier chez les plus précaires. Soucieuse de mettre en lumière un des grands maux de notre époque, remis au centre du débat public par la crise sanitaire, la Fondation de France souhaite non seulement accroître les prises de conscience collectives mais aussi encourager des actions en faveur du renforcement et du maintien du lien social. Après plus de dix années d’analyse et de réflexion sur le sujet, la Fondation de France a souhaité mobiliser une équipe de recherche – sociologues et anthropologues – pour réaliser une enquête ethnographique et compléter l’approche du Crédoc. Il s’agit d’une part, de faire le point sur le matériau collecté au fil des années et d’autre part de réinterroger le phénomène sous un angle neuf. Cette enquête croise les points de vue des acteurs associatifs mobilisés pour le maintien du lien social et celui des personnes en situation d’isolement qu’elles soient ou non prises en charge par une association. Cette approche transverse propose de réinterroger la définition même de la solitude en donnant la parole à celles et ceux qui la vivent et la combattent. Elle met l’accent sur les mécanismes qui la déterminent, l’encouragent ou au contraire la freinent.

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!