Immobilier Duflot : Une bonne mesure, mais à ne pas souscrire, pour les investisseurs ! © stock.adobe.com

Immobilier Duflot : Une bonne mesure, mais à ne pas souscrire, pour les investisseurs !

Si le dispositif Duflot possède une bonne image auprès des particuliers (61% sont favorables), les investisseurs avisés ne souscrivent pas. Pourquoi cette différence ? Seulement 20% des particuliers en connaissent les tenants et les aboutissants ?

Publié le

Les Français l’apprécient sans le connaître réellement !

Dispositif Duflot : une mesure plutôt populaire dans l’opinion, mais mal comprise et peu décisive pour les investisseurs potentiels

  • 78% des français en ont entendu parler mais seul 1 sur 5 sait précisément de quoi il s’agit
  • Une bonne mesure pour 61% des français
  • + d’1 investisseur potentiel sur 2 ayant un projet à court terme est intéressé par ses avantages
  • Seuls 24% des investisseurs potentiels se sont déjà renseignés sur ses modalités

Duflot : une mesure plutôt bien perçue mais peu lisible pour une majorité de français ...

Le dispositif fiscal Duflot, réservé aux particuliers-investisseurs achetant un appartement pour le louer, remporte l’adhésion des Français. En effet, 69% des personnes interrogées pensent que c’est une bonne mesure, contre 31%, qui pensent le contraire.
Si la notoriété du dispositif Duflot est plutôt bonne (78% des Français en ont entendu parler), seul un Français sur cinq sait, en revanche, précisément de quoi il s’agit.

Les Français sont partagés sur l’efficacité du dispositif
67% des Français doutent de son caractère incitatif auprès des acheteurs. La même proportion critique sa capacité à atténuer la crise du logement dans les grandes agglomérations. Une petite majorité pense néanmoins que ce type de mesure pourrait s’avérer efficace pour soutenir l’activité du secteur de la construction (à 48%) et pour faciliter l’accès au logement pour les locataires aux revenus modestes (à 41%).

Un pouvoir incitatif modéré auprès des particuliers ayant l’intention d’investir

Du côté des investisseurs potentiels, qui représentent 15% de la population, 1 sur 2 ont un projet d’investissement locatif à court terme. Ce sont prioritairement des « quadras » (24% des 35-44 ans) issues des catégories supérieures de la population : 28% des cadres, 20% des ménages les plus aisés.

Dans l’ensemble, si le dispositif Duflot présente des avantages intéressants pour 56% des investisseurs potentiels, ils ne sont pas suffisamment décisifs pour déclencher, actuellement, l’acte d’achat.
En effet, alors que plus d’1 investisseur potentiel sur 2 ayant un projet à court terme se dit intéressé par la mesure seule une minorité d’entre eux (24%) se sont, d’ores-et-déjà renseignés sur les dispositions et avantages proposés.

Enquête réalisée du 30 mai au 4 juin 2013 sur un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

(Source/commanditaire du sondage : SeLogerNeuf / IPSOS)

stats immobilierimmobilierplacement

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!