Déficit : seulement 13% des Français croient à la prévision du gouvernement de repasser sous les 3% de déficit en 2017

Crédit : stock.adobe.com

Publié le

La France a annoncé mercredi qu’elle allait une nouvelle fois repousser, à 2017 au lieu de 2015, son objectif de réduction du déficit public sous la limite européenne de 3% du produit intérieur brut (PIB), et Michel Sapin, ministre des Finances, a invoqué "une situation exceptionnelle" conjuguant faible croissance et faible inflation.

Même repoussé, cet objectif, qui correspond à la fin du quinquennat du président François Hollande, ne convainc pas 87% des Français, selon le sondage d’Odoxa.

Cette défiance s’étend au propre camp de M. Hollande, puisque sept sympathisants de gauche sur dix ne croient pas à l’objectif de déficit, de même que 63% des sympathisants socialistes.

Un autre volet du sondage montre que seulement 2% des personnes interrogées croient à une inversion de la courbe de chômage d’ici la fin de l’année, et que 81% d’entre elles estiment que le taux ne baissera pas d’ici 2017.

Le sondage a été effectué sur internet et selon la méthode des quotas les 11 et 12 septembre 2014 auprès d’un échantillon de 1.008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.