L’adhésion à la poursuite et l’amplification de la politique de lutte contre les perturbateurs endocriniens

Crédit : stock.adobe.com

Publié le  à 0 h 0

Neuf Français sur dix sont favorables à ce que Nicolas Hulot et le gouvernement poursuivent et amplifient la lutte contre les perturbateurs endocriniens, et 43% y sont même très favorables. Plus précisément, les cadres et professions intellectuelles supérieures (62% de très favorables) ainsi que les (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.