Stats sur l’immobilier

Les prix moyens de l’immobilier, le taux des crédits immobilier, l’apport moyen des acheteurs, la durée moyenne de délai de vente d’un bien. Toutes ces indications qui ne veulent pas dire grand chose, mais qui vous passionne, vous n’y pouvez rien, vous êtes comme ça !

menumenu_gauche

Stats sur l’immobilier

Immobilier : forte hausse des déménagements prévus en 2021 (+66%)

L’année 2020 aura stigmatisé les envies de bouger des Français. Alors qu’en 2020, ils n’étaient que 10% à vouloir déménager, ils sont désormais 25% à (...)

L’immobilier locatif reste en mars 2021 l’investissement préféré des Français, loin devant la bourse

Sans surprise, les Français restent friands de l’immobilier. L’immobilier locatif étant le meilleur moyen de s’enrichir pour 56% des Français, loin (...)

Immobilier, le moral des acheteurs flanche, mais seulement un peu pour le moment...

Le pire reste à venir ? Si un Français sur deux s’attend à une baisse des prix de l’immobilier, la crise économique ne devrait pas améliorer les (...)

Immobilier : les Franciliens de plus en plus nombreux à souhaiter acheter en province, mais le temps presse

La différence entre le dire et le faire. Si dans les sondages, un Francilien sur quatre (25%), après cette période de confinement et de début de (...)

Renégocier le taux de son crédit immobilier : plus d’un Français sur deux l’a déjà fait !

51% des emprunteurs ont déjà cherché à renégocier leur taux d’intérêt (30% ont obtenu la baisse de taux souhaitée, 12% ont obtenu moins que ce qu’ils (...)

77% des Français jugent difficile d’acheter un logement, les 23% restants sont-ils des gagnants de l’euromillions ?

Des sondages qui ouvrent véritablement les yeux sur notre société. Alors que l’on pensait l’immobilier vraiment bon marché en France, surprise, un (...)

Immobilier Duflot : Une bonne mesure, mais à ne pas souscrire, pour les investisseurs !

Si le dispositif Duflot possède une bonne image auprès des particuliers (61% sont favorables), les investisseurs avisés ne souscrivent pas. Pourquoi (...)